Site Natilia France
1er réseau de constructeurs
de maisons en ossature bois
Maisons éco-respectueuses
et à haute isolation thermique
Délais de livraison
optimisés pour votre maison

Construire sa piscine

20152525200325252001252520piscine252520bois252520modern252520pool252520252528145252529

En France, il existe plus de deux millions de piscines privées dont une majorité de bassins enterrés et hors sol. 

Comment faire le bon choix, de matériaux, de taille, de forme tout en respectant la règlementation ? 

 

PISCINE EN BOIS, UN ASPECT CHALEUREUX 

La piscine bois fait partie des piscines les plus demandées pour leur esthétisme. Le matériau conquiert les jardins par son naturel et sa facilité d'intégration a un paysage.

En hors sol, semi enterrées ou enterrées, les piscines en bois s'adaptent à toutes les configurations et les contraintes. Toutefois, la pression exercée par l'eau sur la structure en bois, bien qu'autoportante, est mieux gérée si le bassin est semi enterré.

Les plus grandes piscines peuvent atteindre plus de 10m de longueur. Pour la structure du bassin, les professionnels utilisent un bois classé 4, résistant à l'humidité sur une longue période, souvent du pin du Nord.

La structure est ensuite recouverte d'un liner, dont on choisit le coloris, qui assure l'étanchéité du bassin et évite à l'eau d'entrer en contact avec le bois.

Les margelles sont généralement fabriquées en bois exotique plus durable.

En termes de budget, les prix démarrent à 1500€ (en kit) et peuvent aller jusqu'à 10.000€ selon la taille, la forme et les finitions choisies.

 

BETON L'ALLIE HISTORIQUE

Le béton est l'allié historique des piscines, qui permet de façonner son projet selon ses besoins. Sa solidité lui assure une importante longévité même s'il faudra penser a changer le revêtement d'étanchéité (liner, carrelage...) tous les 10 ou 15 ans en fonction de l'usure.

Il est possible de réaliser une piscine en parpaings en béton projeté ou coulé. Ces trois techniques constructives nécessitent toutefois de disposer d'un terrain accessible pour l'ensemble des engins de chantier et le stockage des éléments comme les parpaings, mais aussi de temps.

Sa construction est beaucoup plus longue qu'une piscine en bois ou en coque mais 100% personnalisable, toutes les formes et toutes les tailles sont envisageables.

Il est en revanche plus compliqué d'identifier un budget précis pour ce genre de piscine car tout dépend des solutions constructives retenues.

Comptez en moyenne entre 20.000 et 35.000€ 

 

LA PISCINE COQUE RAPIDE ET FACILE

Sur 70.000 bassins vendus, 12.000 environ sont des coques, estime la FPP. La piscine coque gagne du terrain sur la piscine maçonnée car elle est synonyme de rapidité à la fois pour la pose et pour son entretien.

Entre l'opération de terrassement et la mise en eau du bassin, les professionnels compte moins d'une semaine en général. Les piscines coques ou mono bloques sont fabriquées en usine, à partir de moules avec des matériaux composites (fibre de verre et résine)

Par la suite une couche de gel coat, sorte de vernis, est appliqué pour la finition finale. La coque s'adapte à la la plupart des terrains. Cette piscine est disponible en plusieurs forme, taille et couleur. 

En moyenne une piscine coque se remplace tous les 10 à 15 ans selon la qualité. Son prix varie de 5000 à 30.000€ selon, la taille et les équipements.

 

BASSIN NATUREL PLUS ZEN

Comme les piscines en bois les bassins naturels séduisent par leur intégration dans leur environnement et la pureté de l'eau de baignade.

Ces baignades restent artificielles mais imitent le milieu vivant sur le modèle des lacs et des étangs, grâce à une filtration biologique et/ou physio-chimique.

Les modèles diffèrent d'un concepteur à l'autre. 

Toutefois la grande constante de ce type de piscine reste l’hygiène : Douche obligatoire, pas de plaies, pas de baignade en étant malade...

Financièrement l'installation d'une piscine bioclimatique engage un surcoût par rapport à une piscine enterrée classique. Le budget moyen se situe autour de 20.000€ notamment parce qu’il y a tout un travail de paysagiste associé au projet.

 

QUID DE LA REGLEMENTATION  

Avant de construire une piscine dans son jardin, il faut bien respecter quelques critères. Pour les bassins enterrés n’excédants pas 10m², il n’est pas nécessaire de demander une autorisation de construction, sauf si la piscine est située dans un secteur classé ou sauvegardé, un parc naturel…

Au-delà de 10m² et si le projet de bassin n’excède pas 100m² une déclaration préalable est obligatoire. La piscine est alors considérée comme une annexe de la maison principale.

La mairie peut vérifier la conformité des travaux avec les règles d’urbanisme en vigueur.

 

 

Retour aux Actualités

4.38 / 5
247 avis clients Natilia